Articles

Affichage des articles du août, 2019

Sans domicile fixe : l'espace-temps et le temps-espace

Image
Kerala Backwaters (Aquarelle 30cm x 42cm) ©J.ANDRE 2019  Jésus dit : " Les renards ont leurs tanières, et  les oiseaux ont des nids, mais le Fils de l'Homme  n'a pas de lieu où appuyer sa tête et se reposer "  Évangile de Thomas SV Albin Michel p.203 (apocryphe) Au Kérala (image ci-dessus), les indiens des Backwaters *  sont nomades : ils vivent dans des Houseboats (maisons-bateaux) mais les landes de terre ferme sont aussi habitées. Maison fixe ou maison voyageuse, nous avons tous besoin  de celle-ci. Pourtant, notre profondeur est de l'ordre de l'espace infini.  Nous le savons : quand nous partons d'ici, nous laissons tout. Vivre cette profondeur, se fondre dans l'espace infini est la libération ultime des  sages. L'être réalisé est " Fils de l'Homme " en langage chrétien : il est sans domicile fixe. Être fils, c'est être sans amarre et pourtant trouver son repos dans ce que Saint Jean appelle " le sein du Père ", commente Jean-…