Articles

Affichage des articles du juillet, 2012

Vie et mort, une même réalité

Image
®JérômeJJ André (http://aquaryoga.blogspot.fr )ardin botanique Montréal Huile 15P (65 X 50 cm) (prix 50€ le point soit 750 €)


" Les anciens avaient une autre conception de la vie, bien plus réelle que la nôtre, qui veut opposer toujours la mort à la vie quant celle-là n'est qu'un autre aspect d'un tout qui est celle-ci. Naissance et mort, deux faces d'une même réalité, la vie...Quelle erreur fait notre société dite moderne, qui oppose toujours la mort à la vie...parce qu'elle ne connaît que la fausse réalité des sens, ignorant celle du coeur, la véritable réalité de l'être conscient dans sa totalité. La sagesse de l'Egypte s'est perdue dans le " Kaliyugam" des hindous, cette période que nous vivons.  Aujourd'hui englués dans notre matérialité, nous n'accordons de crédit qu'à la seule science, alors que celle-ci ne s'en tient qu'à la réalité livrée par les sens, ceux-là même qui nous limitent dans les quatre dimensions de …

Paix intérieure

Image
®Jérôme JJ ANDRE http:// aquaryoga.blogspot.fr
Jardin botanique, Montréal aqaurelle 40 x 50 cm
450€ hors encadrement (500€ encadrée)



  Je vous transmets ce tuyau, parce que pour moi ça a marché :  A la télé j'ai regardé une émission, dans laquelle un représentant  du Dalaï-lama affirmait que pour obtenir la paix intérieure nous devions  toujours finir ce que nous avions commencé, et qu'à cette condition nous  bénéficierions davantage de calme dans nos existences.  J'ai regardé autour de moi, j'ai fait le tour de la maison pour  trouver les choses que j'avais commencé sans les terminer.....  Et j'ai fini une bouteille de Châteauneuf du Pape, une bouteille de beaujo lais, une couteille de vôte du Roussivon, une vouteile de  bodka, un buteil de poââre, le rest dwiski, et 1 bpoit de choccccla.  Tou nimaggine pa com …

Montréal, être, présence

Image
®Jérôme JJ ANDRE  Jardin chinois - parc botanique Montréal Aquarelle 40 x 50 cm JAE prix 500€ encadrée (me contacter si intéressé)
Mon enfant, mon aimé(e) Je t'ai laissé vivre l'expérience de la distance,  de la perte, de la chute, de l'abandon.  Tu avais même oublié ce que tu es, de toute éternité... Maintenant, je t'accompagne dans ce réveil. 
A travers la Rencontre de l'Aimée,  tu as vécu à  nouveau l'abandon, pour voir qu'il n'y avait abandon que dans l'illusion  de ta pensée, dans l'illusion de tes émotions, dans l'illusion de ce monde. Cette expérience passée, voici que l'Aimée est venue en Toi et tu te vois soudain à la fois, Elle et Toi... Et dans le même temps, dans le même espace,  tu vois que tu es aussi :  Moi, ta Mère d’Éternité,  Marie-Isis-Eloha et tous les guides, tous les archanges et toute la création... Il n'y a plus de séparation :  tu as tout lâché (du connu) pour tout retrouver, dans l'Inconnu qui est le Connu, et la Co-naissance,  c…

Absolu vrai, absolue science, absolue conscience

Image
®Jérôme JJ André 
Jardin botanique Montréal  Aquarelle 50 x 40 cm
prix 500€ encadrée

Les temps présents sont grâce, Les temps présents sont accueil, et joie
En ces moments particuliers  nos guides nous demandent  d'oublier nos personnalités, tout ce qui faisait l'ego pour n'être plus que présence, réelle et totale à ce qui est.  Ainsi, dans cette acceptation, qui est abandon à la lumière vibrale,  oeuvrons-nous ensemble  à l'établissement de la nouvelle conscience, Une. 
Mon ange-gardienne Valérie, dont il est beaucoup question, car celle-ci se fait de plus en plus présente en moi,  me donne à voir que cette réalité n'est qu'un plan parmi d'autres et que s'y accrocher comme seule présent est erroné. Lâchons nos oripeaux et soyons nous-même totalement c'est à dire  Amour, vérité, présence(vie) et joie.  Car tels sont les attribus de " Brahman " ,
dans le vocable hindou,  de la conscience Une.  Ainsi, nous sommes libres...
et en esprit " partout ",  tout en éta…

Valérie, totalité, une avec l'arbre, une avec Jérôme

Image
Dans l'espace de la totalité, il n'est rien qui ne soit impossible.  Ainsi, tandis que je faisais mon hatha yoga ce dimanche matin  dans le parc... Je tenais la posture debout...bras levés au-dessus de la tête
et mains jointes,  le pied gauche contre le genou droit, dressé sur une jambe. Je posai mon regard sur un tronc d'arbre à une dizaine de mètres...comme il se fait
dans cet asana dit de Shiva *... Et j'ai vu Valérie, souriante, m'observant, telle qu'en elle-même.
Valérie, m'a dit, intérieurement : " Coucou, c'est moi, tu me vois ? "
Oh que oui. J'ai fait une photo et je te vois bien. Te voici, et je te donne à voir, tu souris, tu es heureuse... dans l'espace de la totalité que tu as retrouvé,
à la fois ici et partout...où tu veux... tu te poses,
et tu délivres l'Amour de la Source
...
.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir :
le visage de Valérie se voit à un quart de la hauteur
 en partant du haut, au centre

Je T'aime.

Preuve, s'il …

Nina Attal au Jazz festival de Montreal 2012

Image
Exceptionnellement dans ce blog, instant musical

A Montréal, c'était dimanche soir, j'y étais,  pur bonheur !!!
...
Lien vers le site de Nina Attal (Achat possible de son CD en ligne),
Nina Attal  sera en concert tout l'été en France, voir sur son site page programme des concerts (Chambéry mardi 11 juillet, chateau des ducs etc.)

Jardin botanique, Montreal

Image
Splendeur du jardin chinois 
(Jardin botanique Montreal, à droite la tour olympique)

Être, servir, accueillir

Image
Je dormais et je rêvais que la vie était joie. Je m'éveillai et je vis que la vie était service. Je servis et je vis que le service était joie Tagore





Présence... Telle est la seule clef  d'accès à l'Être. Il n'y en a pas d'autre. Vaincu l'ego, il ne reste que le petit garçon (ou la petite fille) en soi, et lui (elle) est directement relié(e) au tout.  Il (elle) vit l'instant avec grâce, s'abandonnant à son inspiration, dans la joie.
L'enfant donne, chaque instant.
...
.
Ainsi, il y a moins d'une heure, tandis que j'attendais l'autobus,
une petite fille a quitté sa maman, qu'elle a laissée à dix mètres d'elle
pour venir s'asseoir près de moi, sur le banc à une cinquantaine de centimètres. 
Puis, elle m'a fixé dans les yeux, a déposé entre nous un pochon en plastique blanc. 
Alors, me considérant, chaque fois qu'elle sortait un petit objet de son sachet,
 elle me l'a montré en le décrivant : 


" Regarde : 
...
Une petite pochette rose..…