Articles

Affichage des articles du mars, 2008

Un conte balinais

Image
« il y eu un jour ici, sur la rivière …., la visite d’un groupe de déesse à la forme d’oies. Elle avait pour habitude de descendre de la voie lactée pour se baigner dans la plus belle rivière de l’île de Bali Elles étaient sept et déposèrent leur parure de plumes sur le bord du rivage. Le fils du roi vint à passer par là. Il se cacha dans la végétation alentour pour admirer les belles déesses qui se baignaient nues dans l’eau en jouant et criant de bonheur. Leurs plumes laissées, elles étaient les plus belles femmes que la terre ait jamais portées.
Le jeune homme resta un long moment avant que lui vienne une idée, une idée venu du fond, du plus profond de lui-même. Il se dépêcha de rentrer à son palais et demanda à son plus fidèle serviteur de redescendre à la rivière : il y apercevrait les plus belles créatures que des yeux humains puissent voir, mais il devrait tout faire pour ne pas les regarder à moins qu’il ne souhaite être pétrifié, car c’était des déesses et seuls les rois p…

Un conte zen

Image
Une tasse de thé
Nan-in, un maître Japonais de l’ère Meiji (1868-1912) reçut un jour la visite d’un professeur de l’université qui voulait en savoir plus sur le Zen.
Nan-in servit un thé. Il versa le thé dans la tasse, l’emplit, puis continua à verser.
Le professeur regarda le flot se déverser sans rien dire jusqu’à ce que, n’y tenant plus, il s’écrit :
« C’est plein, arrêtez ! »« Vous êtes comme cette tasse, lui dit Nan-in, vous êtes empli de vos opinions et de vos spéculations। Comment pourrai-je vous montrer le Zen, si vous ne videz pas d’abord votre tasse ? »
Zen de chair et d’os par Paul Reps (traduit par JAP)
Aquarelle : Vue du mont Fuji d’après Hokusaï (faite avec bonheur aujourd’hui)

Un conte soufi…

Image
Mulah Nas Redin était un homme pieux
C’était un bon musulman qui ne ratait jamais une occasion de répéter :« Dieu est grand »
Ou encore au coucher…lorsque baisant la joue de son épouse
Il disait à voix haute
« Dieu soit loué de m’avoir donné une épouse si belle ».
Un jour un homme se présenta à lui, annonçant qu’il voulait lui montrer les fleurs du jardin de Dieu.
Il le fit entrer dans sa demeure et lui demanda de lui montrer les fleurs…
L’homme indiqua qu’on lui offre d’abord un repas, disant qu’ainsi ses sens étant satisfaits, il pourrait donner à foisons…Condition à laquelle Mulah Nas Redin consentit.
« Maintenant que tu es repu, peux-tu me montrer les fleurs promises ? »
L’homme sourit et dit que nous étions à l’heure de la sieste et que cela serait fait lorsque son esprit serait apaisé par le sommeil…Mulah Nas Redin consentit et mena le visiteur dans une salle où étaient disposés des sofas pour le repos.
Dans le milieu de l’après-midi, il revint et réitéra sa demande…
« Maintena…

Aquarelle

Image
Vue du temple de Louqsor

la graine et le mulet

Image
Un mot encore : courez voirla graine et le mulet, un film revigorant d’humanité

Silence

Image
Le Ramasseum était le temple à la gloire de Ramsès। Aujourd’hui dévasté par le temps, la statue colossale git sur le sol en morceaux épars…Qu’importe les marques du temps ! Ramsès est partout en Egypte. Même à terre, il symbolise d’Etre…Pharaon c’est l’Etre, l’éveillé, le JE SUIS. Ainsi étaient les sociétés traditionnelles…le vent nouveau qui souffle en cette planète maintenant même, tandis que j’écris ces lignes, sur l’internet au travers de ses multiples blogs, dans les tribus d’humains reliés par un même esprit est comme un retour à cette source qu’incarnait Pharaon…Aquarelle faite ce dimanche, avec bonheur !