Articles

Affichage des articles du novembre, 2008

Partage avec un frère humain : Randonnée

Image
Courage mon frère,
le chemin est parsemé de roses
parfois on a l'impression de beaucoup de noirceurs
mais derrière il y a une lumière resplendissante.
Le plus difficile est de dire Oui à l'épreuve, être uni pour l'accepter.
Ressentir vivre totalement ce qu'il y a à vivre.
N'abandonne pas. Suis ta route avec optimisme car la vie est magique.
Je te le dis car j'ai passé des années d'épreuves et avec la Voie et Arnaud
je vois ma vie s'illuminer soudain...de façon magique, vraiment magique.
Alors pense à cette promesse.
Je te conseille de lire Quand tout s'effondre de Pema Shondron (une lama canadienne).Elle explique que tes épreuves sont là pour...faire lâcher l'ego et te " scotcher " à l'instant présent..dans la confiance en sa route.
Courage.La vie est une randonnée vers un sommet qui s'appelle le Soi, Dieu comme tu veux.
Marchons, marchons encore...

Le chemin

Image
" Si vous voulez vraiment progresser sur le Chemin, et non pas l'utiliser pour continuer à vivre dans le mensonge, il faut vous attaquer à cette zone-là, sous-jacente : l'inconscient " Arnaud Desjardins La voie du coeur (Ed La table ronde)

L'expèrience de l'unité

Image
Un vrai faux-Turner bord de Loire pour commencer cette semaine... Et une anecdote (vécue) : celle du combat (d'Aïkido). Jacques Castermane explique que dans le combat seule l'unité avec l'adversaire permet de le dominer...il ne s'agit là aucunement de volonté de l'ego mais simplement de présence. Présence à soi, présence à l'autre. Il n'y a alors rien d'autre que la stricte observation de ce qui est, le mouvement de l'adversaire induit la réponse simultanée de son propre corps, qui " sait " au même instant ce qu'il convient " d'agir" : la synchronicité se met en place, et il n'y a plus deux combattants (moi et l'autre) mais un combat. C'est magique! " Cela tire, Cela marche. L'action n'est plus faite, elle se fait. Parce que le moi, qui ordinairement fait les choses s'est retiré... " Jacques Castermane. (la sagesse exercée Ed La table ronde)

Quelle angoisse ...

Image
Une aquarelle apaisante. Copie de William Turner par votre serviteur

L'angoisse et la peur ne sont que le fruit de notre mental, de ce que nous rajoutons à la situation qui elle-même est neutre. (A.Desjardins)

A l'école des maîtres : lâcher prise vers la lumière

Image
Le maître Turner parcourut les bords de Loire et la Bretagne pendant l'année 1826. Il utilisa beaucoup un papier pour aquarelle " bleu "...souci supplémentaire pour l'élève que je suis...
J'ai trouvé le papier, il vient d'un petit moulin belge et se trouve chez un marchand d'art lyonnais et c'est exactement le même (même couleur, même texture, merveille!). Il ne me restait plus qu'à...suivre les pas du maître et ...mettre mon pinceau à la pointe du sien... et voici le résultat. Il y a beaucoup de lumière dans cette " oeuvre " et ça fait du bien en ces temps d'automne. Un dernier mot, que je laisse à Lee Losovick, il concerne le " lâcher prise " : " lorsque nous nous trouvons espérer quelque chose, il n'y a rien à faire d'autre que seulement voir que nous espérons quelque chose et réétablir notre intention d'être dans le présent et de tenir la possibilité sans l'alourdir de nos désirs émotionnels..." Et bi…

A l'école de Turner

Image
Copie perso réalisée aujourd'hui. ça fait un bien fou !

Mont d'Or

Image

Neige d'automne

Image
Sur les sommets déjà la neige... Le pré désert Saveur automnale, impression hivernale

Histoire zen

Image
(http://www.aquaryoga.blogspot.fr © tout droit de reproduction réservé, texte et images, ne pas reproduire sans inclure cette ligne, merci)
(aquarelle d'après William Turner )   Obéissance
Les conférences du maître Bankei avaient du succès non seulement auprès des étudiants zen mais également auprès des gens de toutes les couches sociales et de toutes les religions et sectes. Il ne citait jamais de sutra et ne se laissait pas aller non plus dans de grandes dissertations érudites. Au lieu de cela, son cœur parlait directement aux cœurs de son auditoire.
Son succès grandissant mit en colère un prêtre de la secte Nichiren parce que ses adhérents étaient partis pour entendre des enseignements zen.
« Hé, le professeur Zen !, cria-t-il, quiconque vous respecte obéit à ce que vous dites, mais un homme comme moi ne vous respecte pas. Pouvez-vous me faire obéir ?
- venez prés de moi et je vais vous montrer » lui répondit Bankei.
Fièrement, le moine se fraya un chemin au travers de la foul…