Articles

Affichage des articles du décembre, 2011

Être vrai, le combat du supra-mental Sri Aurobindo

Image
Remembering Pundicherry 1937 Huile 20M (50cmX72cm) cliquer sur l'image pour l'agrandir
" This above all: to thine own self be true "  " Ceci par-dessus tout : être vrai à son propre soi..." Shakespeare Hamlet Act I scene 3
Relisant Shakespeare dans le texte, je retrouve la langue anglaise dans ce qu'elle a de plus pure...Merveille.  Shakespeare comme Hugo ou Sri Aurobindo était un grand Maître...
(A propos de Remembering Pundicherry 1937 illustration ci-dessus )
 En cette année 1937, Pondicherry était comptoir français, un sage nommé Sri Aurobindo menait retiré dans sa chambre du premier étage un combat : celui de la vérité, celui de la lumière.  Il poursuivit ce travail des années durant jusqu'à cette année cinquante où il quitta son corps.  Ce combat, il le menait avec Mère et aussi avec le Seigneur Krishna, venu en lui, sur injonction de la Mère, un jour de vingt-huit. Ce qui signifie que pendant les années 28 à 50, le Seigneur Krishna était incarné, Un ave…

Un roseau (1 ben) au calendrier tzolkin maya : cultiver souplesse et fluidité

Image
Huile en cours, parc à Pondicherry -Tamil Nadu Inde (détail)
Contrairement à ce qui avait été pronostiqué par Carl Johann Calemann concernant la fin  du calendrier maya le 28 octobre dernier, on peut considérer que le calendrier " décompte des jours " " tzolkin " continue encore à l'heure actuelle. - Un : énergie du nouveau départ (début d'une trécéna, 13 jours pour intégrer l'énergie du ...  - Ben = du roseau, souplesse, fluidité, paix et harmonie).  Nous ne sommes pas sortis du temps - ! - et la perception des jours dans leur singularité est encore là même si dans le même temps - vous l'aurez remarqué sans doute - nous avons tendance et ce de plus en plus à nous mettre en état de conscience " hors du temps ", comme un détachement nécessaire et voulu face à l'énormité des vagues galactiques qui nous atteignent désormais. En effet, comme ces derniers temps ont été durs en terme de remontée d'émotions rentrées...c'est tout notre univ…

Tribulations, en cherchant l'Être

Image
Plage à Goa (Inde) (huile 12p)
A Goa, les vieux hippies ont déserté. Il ne restait lorsque j'y suis passé qu'un vieux couple aux visages ridés et fatigués, qui déambulait sur la plage comme deux spectres un peu lugubres, ayant abandonné leurs rêves fous  des années soixante-dix. Les vaches avaient repris leur place et la plage était déserte en ces temps... Le rêve s'est arrêté comme une vieille barque échouée. 
Restent les cocotiers dont les branches remuent au gré des vents,
 comme un rappel, que la vie jamais  ne s'arrête. Tout change en ce maya... Tout change tant qu'un moment,  nous quitterons cette illusion pour le retournement intérieur, le seul qui vaille. Le seul qui mène à l'essentiel, à la vérité : ce monde est projection de l'esprit, le nôtre et il n'y a qu'un : la pure conscience.
Ce que nous sommes.
Je suis. 
Un  sans second.





Tribulations de l'apocalypse, qu'est-ce que l'Être ?

Image
Huile en cours...Auroville, Tamil Nadu format 12P (61x45cm)


Le temps des tribulations est en cours...les quatre cavaliers sont apparus...

Relecture et commentaire de l'apocalypse de Saint Jean...

Et ma vision se poursuivit. Lorsque l’Agneau ouvrit le premier des sept sceaux, j’entendis le premier des quatre Vivants crier comme d’une voix de tonnerre : « Viens ! »  - Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval blanc ; celui qui le montait tenait un arc ; on lui donna une couronne et il partit en vainqueur, et pour vaincre encore. Premier Vivant : l'apparition de l'esprit Christos en l'homme pour le rendre à sa Vérité...le rayon blanc de Mickaël...le mensonge est vaincu à la surface de la terre, et tout est visible...de tous. Les démons sont démasqués...les pouvoirs vacillent. L'internet, les réseaux font leur oeuvre de vérité...Nous voyons dans nos rencontres la vérité de nos relations d'âmes...Nous voyons nos erreurs, les souffrances reçues, les souffrances infligées..…

Lumière d'Isis , un cadeau idéal !!!

Image
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et lire tranquillement 
117 pages entièrement quadri et illustré, 150 illustrations couleurs - aquarelles et photos
Envoyé sous 48h , prix normal  28€ - 5% spécial promotionnel soit 26€,60, franco de port (France)France 28€ -5% franco de port €26,60 EURSuisse et Belgique €30,00 EUREurope €32,00 EUR PAIEMENT SECURISE 100% PAYPAL  Disponible aussi en librairie et sur tous les sites de livres (fnac.com, chapitre, etc.) Sur Fnac.com, possibilité de visualiser en cliquant ici un extrait d'une quinzaine de pages
Pour l'envoi au Canada, ou autres pays même condition que l'Europe (32€)

Arrambol Goa années 70

Image
Plage d'Arrambol à Goa, huile en cours, détail (...)   Le dominicain était silencieux. Le père François était établi depuis quelques années dans les environs. Il y avait fondé un lieu ouvert, « ashram », c’est ainsi qu’en Inde on nomme tout lieu à vocation humanitaire ou spirituelle et dont la destination était essentiellement liée à celle de la communauté des étrangers de Goa. Ceux qu’ils visitaient là : ces fils et filles de chrétiens venus de plus en plus nombreux sur cette côte à la recherche de quelque absolu éternel qu’ils ne voyaient plus dans leur propre religion. Et venu comme un fait exprès sur le territoire d’un ancien comptoir dans lequel prés de trois habitants sur dix étaient chrétiens ! Cet ashram était l’exacte réponse à ces groupes de hippies dont le nombre commençait à augmenter sérieusement. Un mal « indien » les rongeait tous, à plus ou moins brève échéance ; Et il fallait y remédier. L’ashram chrétien de Goa était la réponse à leur dérive, un port d’attache da…

Epreuves

Image
Huile en cours (plage à Goa)
L'épreuve passée vient la grâce. Certain d'entre vous ont du voir des articles sur ce blog, disparaître. Une impulsion les avait écrits, une autre les défait. Il n'est pas si simple d'écrire son journal intime et de le donner à lire. A ce jeu, certain s'y sont brûlé les ailes. Ainsi, en son temps, un certain Jean Jacques se donna à voir en confessions intimes, qu'il compléta plus tard de nouvelles confessions, puis encore, après de tragiques attaques d'un Voltaire, en Rousseau juge Jean-Jacques...Ce jeu alla trop loin, et las, il s'éteint emportant en l'âme les bleus de ces errements...se jurant sans doute qu'on ne l'y reprendrait plus...écrire ? Plus jamais cela !  Être vu d'un public ? que neni ! Créer et donner à voir ses créations ? non point, je préfère être à l'ombre, pour vivre heureux vivons caché...
Comme ce Jean-Jacques qui fut attaqué et en mourut sans doute par les attaques dans un brûlot qui cir…