Le NON d'Ingrid Bettancourt



J'ai été extrêmement choqué et déçu à la lecture de la lettre d'Ingrid publié par le Monde la semaine dernière.
Choqué aussi par les propos de ses enfants qui lui ont dit hier par les médias : " résiste, maman ".
Ingrid commence sa longue lettre en disant :
" ...la seule réponse à cela, c'est dire NON ..."
Comme Ingrid serait plus libre intérieurement face à ses ravisseurs si elle commençait par dire
OUI à ce qui est.
Ensuite, ensuite seulement peut venir le NON...si cela est possible. (agir pour faire changer. Mais dans le cas d'Ingrid, elle ne peut rien faire)
Ingrid a une épreuve extrêmement redoutable à passer. Le sage Prajnanpad lui dirait SANS DOUTE CECI...
Que peut-elle faire d'autre que d'accepter totalement ce qu'elle vit.
OUI, OUI, OUI je suis prisonnière. OUI, je sais tous les soutiens à ma cause OUI je ne peux rien faire d'autre. OUI il y a tant d'amour autour de moi (en France etc.), OUI cet amour vaincra mes bourreaux...
Et vivre l'instant présent uniquement l'instant avec l'assurance que ceci un jour (proche) aura une fin.
Pris sur un plan plus élevé, en se plaçant comme observateur
de sa propre existence, on devient totalement libre intérieurement.
Ces bourreaux peuvent la déplacer, c'est OUI, l'injurier c'est OUI la bousculer c'est OUI...
comme le bouddha qui face à une montagne d'injures s'est montré imperturbable et a souri, désarmant totalement l'agresseur.
En refusant, elle renforce la détermination de ses agresseurs...la pauvre.
Oui, Ingrid, de tout cœur je suis avec vous chaque instant.
Oui, Ingrid maintenant vous ne pouvez rien pour changer ce qui vous arrive.
En disant OUI, vous fondez votre liberté intérieure, votre espace de respiration.
D'un seul coup, vous vivrez avec simplicité ce qui vous arrive...en acceptant l'épreuve sur un plan spirituel.
Voilà ce que je voulais dire à Ingrid et à sa famille. Résister est la dernière des choses à faire. C'est l'épuisement...assuré.
Dire oui, c'est être dans la simplicité, la tranquillité, la confiance.
tout accepter OUI, c'est venir à la vérité de ce qui est.
Pour aider Ingrid, disons-lui de dire OUI, complètement OUI à ce qu'elle vit et de grandir intérieurement par ce OUI à ce qui est.

Commentaires

  1. comme nous serions tous plus libre si nous étions "capable" de dire oui à des évènements autrement moins "graves" et difficiles que d'être prisonnier dans la jungle loin de ceux que l'on aime.

    Je pense que l'on ne peut partir que de là où on est comme dis Arnaud (ou Prajnanpad, je ne sais plus).

    J'imagine qu'avant d'être capable de dire Oui a ses ravisseurs je pense qu'il est plus envisageable de dire Oui à son Non, à son propre refus de la situation... et même ça.... facile à dire...

    Mes propres expérimentations me montrent comment l'espression Oui est plus facile à dire qu'à être... contrairement à l'expression Non, plus facile à intégrer de façon pérenne;))

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire !

Posts les plus consultés de ce blog

Un truc pour être chef d'orchestre de sa vie

10 trucs pour vivre hors de la matrice

Pourquoi la Guidance Quantique est vraiment formidable (même si on est thérapeute)